Guide Assurance / Informations assurance auto - Comment assurer une auto avec un Malus ?
Informations assurance auto

Comment assurer une auto avec un Malus ?

Assurer son auto à un bon prix avec un malus élevé, c'est possible.  Encore faut-il bien connaitre comment fonctionne le système bonus / malus pour pouvoir comprendre ce que vous propose les assureurs. Voici quelques infos et détails à connaitre pour éviter de payer trop cher votre malus élevé. 


Qu'est-ce que le bonus / malus ?

Le bonus malus est ce que les assureurs appellent le coefficient  de Réduction/Majoration (CRM). C’est une sorte de note personnelle sur votre façon de conduire, sur votre risque d’avoir des accidents. Cette note vous suivra toute votre vie d’assuré, et fera varier en conséquence le montant d’assurance que vous paierez.

En effet, votre cotisation annuelle sera définie  en multipliant la cotisation de base par ce fameux coefficient : plus il sera élevé, plus la cotisation sera élevée.

En dessous de 1, on parle de bonus. Au-dessus de 1, on parle de malus. Le CRM ne peut être inférieur à 0,5 et supérieur à 3,5.

 

Comment est calculé votre bonus / malus ?

Tout d’abord, sachez que les  règles du bonus / malus sont définies en France par le code des assurances et ne concerne que les véhicules de plus de 80 cm3.

La première fois que vous souscrivez une assurance pour un véhicule, votre coefficient est par défaut d’une valeur de 1.

Puis chaque année, accident ou non, le coefficient change.

Sans sinistre responsable, vous gagnerez  5 %  de bonus par année (vous passerez en année 1 de 1 à 0,95). Il vous faudra  13 ans pour arriver au maximum de 50 % et 3 ans supplémentaires pour le conserver en cas de sinistre responsable dans les 3 ans.

En cas de sinistre responsable le malus augmente de 25 % par accident (vous passerez en année 1 de 1 à 1,25). En cas de sinistre partiellement responsable le malus augmente de 12,5 %.

Si un assuré a un malus supérieur à 100 % au bout de 2 ans d'assurance sans sinistre il revient automatiquement à 100 %.

La répercussion d'un malus ne se fait qu'à l'échéance anniversaire : c'est-à-dire qu'un sinistre réalisé en cours d'année n'aura un impact que l'année suivante s’il a eu lieu au moins 2 mois avant cette échéance.

 

Comment et où trouver une assurance auto avec malus ?

Si vous avez un malus, rassurez-vous… vous êtes de plus en plus nombreux (malheureusement)  et donc de plus en plus d’assureurs proposent des contrats d’assurance auto adaptés.

 L’assurance voiture avec malus est accessible en se rendant directement auprès des compagnies ou à l’aide d’un comparateur d’assurance sur Internet, comme Automotocompare.fr.


Il faut  faire une demande de devis d’assurance selon votre profil, les caractéristiques de votre véhicule et vos priorités en matière de sécurité.

Sur Automotocompare.fr, on vous demandera votre malus, la liste des sinistres connus, leur nombre, leur nature. Puis  Automotocompare vous  listera les offres dans lesquelles vous trouverez les prix, les garanties et la franchise. Ce sera à vous de faire le choix et de demander une mise en contact avec l’assureur. Attention, tous les assureurs ne vous proposeront pas forcément une offre d’assurance malus. Donc le nombre d’offre  pourra réduire si vous avez un malus élevé ou si votre contrat d’assurance a été résilié.


Car pour info, après que le permis de conduire est affecté par un malus, l’assureur a le droit de résilier un contrat en fonction de la cause du malus (alcool au volant, non-paiement de la prime d’assurance, accident).


La meilleure solution pour réduire sa cotisation est encore d’être prudent et prévoyant sur la route, pour faire baisser le niveau de malus. Au bout de deux ans sans incident,  vous retrouverez un bonus / malus à 1.

Bonne route !