Actualités / Assurance santé / Les officines ferment à cause de la baisse des marges

Les officines ferment à cause de la baisse des marges

Publié le 13/10/2010
|

250 pharmaciens ont manifesté devant le siège de la Caisse nationale d'assurance maladie> (CNAM) qui se trouve dans le 10eme à Paris. Ils se sont rassemblés suite à l'appel du deuxième syndicat de la profession pour dénoncer la baisse des marges des officines qui les amènent parfois à devoir fermer leur officine.

De plus ils voulaient manifester contre la mise en place des grandes boites de médicaments pouvant contenir 90 comprimés. Selon les pharmaciens cela occasionne du gaspillage d'une part et d'autre part cela fait baisser leur marge.

Cependant cette mesure a permis à l'assurance maladie de gagner 58M d'euros mais elle a également généré 38M de gaspillage. De plus, un quart de malades chroniques ne sont pas « stabilisés » et doivent régulièrement changer de traitement, ainsi une grande partie des grandes boites ne sont pas utilisées.

Par ailleurs les marges ont diminué d'environ 21% et cela fragilise considérablement les officines. Chaque semaine deux pharmacies se voient contraintes de fermer. En France, on compte 23 000 officines, 50% d'entre elles ont un découvert bancaire, 25% ont renégocié leurs emprunts et 15% ont eu des incidents de paiement. Une autre de leur revendication est que les pharmaciens d'officine soit les seuls à pouvoir intervenir dans les maisons de retraite et qu'il n'y est pas de pharmacie qui soit mise en place à usage interne, sinon ça risque d'être la fin des pharmacies en zone rural.

Autres articles du site sur un thème similaire :

- L'assurance santé ne sera pas épargnée par la hausse des prix !
- Le système de soin français pas si déplaisant !