Actualités / Assurance moto / Moto : de la difficulté du contrôle technique

Moto : de la difficulté du contrôle technique

Publié le 11/07/2011
|
Se déroulant à Paris les 29 et 30 juin derniers, le congrès annuel du Conseil national des professions de l’automobile (CNPA) a été l’occasion d’évoquer notamment l’évolution de la législation relative au contrôle technique des cyclomoteurs. Une réforme qui doit entrer en vigueur le 1er janvier 2012 et impose certains aménagements.

Un délai trop court ?

Ce que redoutent surtout les professionnels du contrôle technique (CT), c’est de n’avoir pas assez de temps pour préparer la mise en œuvre de ce nouveau dispositif législatif attendue le 1er janvier 2012.

Car, il faut trouver le temps pour acquérir le matériel nécessaire, se faire agréer et suivre la formation adéquate.

Invitée à prendre part au débat sur le contrôle technique de motos, Cathy Bieth, chef du bureau de l’animation du CT déconcentré a rappelé avec assurance que le « projet de décret [devait] être signé prochainement pour une mise en place en 2012 » et que l’arrêté d’application était « presque finalisé ».

600 000 cyclos à contrôler tous les ans

Il faut dire aussi que le contrôle des deux-roues âgés de plus de deux ans devra obligatoirement avoir lieu tous les deux ans et ne sera valable que 6 mois en cas de vente.

Ce CT portera particulièrement sur le débridage de motos, pratique à l’origine de nombreux accidents – sur ce sujet, lisez notre article Assurance moto : le débridage, une pratique à éviter. Ainsi, en 2007, 50 % des motos accidentés étaient débridés d’après des chiffres de la FFSA.

Au total, ce sont 600 000 cyclomoteurs qu’il faudra contrôler chaque année, ce qui demande de disposer d’un maillage non négligeable de centres de contrôle.

Source : Pitstop.com 

Autres articles du site sur un thème similaire :


Article rédigé par David Quadrado