Actualités / Assurance moto / Lauréat de la Prévention 2012 : l'Association « Peur de rien » récompensée

Lauréat de la Prévention 2012 : l'Association « Peur de rien » récompensée

Publié le 28/06/2012
|
Les « Lauréats de la Prévention » organisés, pour la première fois, par Axa Prévention ont récompensés huit associations. Dans la catégorie moto-scooter, c’est l’association « Peur de Rien » qui s’est vu décerné le « Prix Spécial ». Sensibiliser les jeunes aux risques pris par les conducteurs de deux-roues à travers des cascades. Une belle initiative.

Assurance moto : sensibiliser aux chocs


Depuis septembre 2011, le cascadeur professionnel, Sébastien Rambaud, explique aux collégiens, à travers un spectacle de cascades, les dangers qu’encourent les motards et scootéristes. Son association a été donc saluée pour son effort de pédagogie et de sensibilisation auprès d’un public jeune.

Sébastien Rambaud y donne de sa personne. Roulant à 50 km/h puis à 80 km/h, il se crashe avec sa moto. Le but est de permettre aux collégiens de se rendre compte de l’impact d’un tel choc sur le motard. Vient ensuite le temps des travaux pratiques : distance de freinage, points de sécurité, équipements d’origine du véhicule, ainsi que celui du conducteur sont à tester.

Bien s’équiper c’est l’assurance de rouler en toute sécurité


De nombreuses initiatives sont menées depuis ces quelques années pour sensibiliser aux dangers de la conduite. Dernièrement, c’est Gema Prévention vous apprend la sécurité routière.

En effet, un équipement sûr et aux normes est indispensable pour votre sécurité. La Sécurité Routière a lancé son guide pour une plus grande sécurité. Retrouvez toutes les informations dans notre article, Assurance moto : un guide pour rouler en toute sécurité

Les motards payent un trop lourd tribut de morts sur la route. Les chiffres sont édifiants : moins de 4 000 tués sur la route, dont 772 motards en 2011...

Alors, prudence et vigilance sont de rigueur sur la route !

Autres articles du site sur un thème similaire :


Article rédigé par Philippine De Maigret