Actualités / Assurance moto / La FFMC s'assure du programme des candidats en matière de sécurité routière pour les législatives

La FFMC s'assure du programme des candidats en matière de sécurité routière pour les législatives

Publié le 29/05/2012
|
Comme pour les élections présidentielles, la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) a lancé son questionnaire aux candidats aux élections législatives qui auront lieu les 10 et 17 juin 2012. La FFMC a donc envoyé cinq questions pour savoir ce que feront les élus en matière de sécurité pour les deux-roues. Décryptage.

Première question, assez large, concerne la place des deux-roues dans le paysage sécuritaire. La FMMC revendique la prise en compte de ces usagers par les autorités, mais réclame également une révision du Code de la Route, ainsi que « l’intégration des deux-roues dans les plans de déplacements urbains », entre autre, peut-on lire dans ce questionnaire.

Contrôle technique et Dispositif retro réfléchissant


La question suivante fait référence directement au dispositif retro réfléchissant. La Fédération veut savoir ce que les élus en pensent. On se souvient que cela avait été un tollé qu’en le gouvernement précédent en avait parlé. Vous pouvez relire notre article, Equipement retro réfléchissant : disparité des comportements.

Troisième question, et autre sujet de discorde : le contrôle technique. Tout était parti d’une lettre du réseau Honda à ses franchisés...qui avait été interceptée. Pour relire une partie de ce feuilleton, reportez-vous à cet article, Contrôle technique moto : Honda France favorable.

Péages pour assurer une certaine sécurité et abandon des ZAPA pour les deux-roues


L’avant-dernière question concerne le projet de péages sur les nationales. La FFMC voudrait que les élus s’engagent à ne pas augmenter les tarifs de ces péages.

Quant à la cinquième et dernière question, elle concerne les ZAPA, alias les zones d’action prioritaires pour l’air. Autrement dit, quand il fait trop chaud et/ou trop humide, certains types de véhicules n’ont pas le droit de circuler, dont les deux-roues. Ce que conteste la FFMC qui voudrait qu’ils soient réhabilités.

Affaire à suivre donc. Qui répondra quoi...Et qui respectera ses promesses...

Autres articles du site sur un thème similaire :


Article rédigé par Philippine De Maigret