Actualités / Assurance moto / L'assurance scooter : mode d'emploi

L'assurance scooter : mode d'emploi

Publié le 07/06/2012
|
Comme pour une voiture, une moto doit être assurée. Mais est-ce le cas pour les scooters ? Selon la loi, tout motard doit obligatoirement posséder un contrat d'assurance moto «responsabilité civile». Cette assurance garantit le versement d'indemnité lors d'un dommage matériel et corporel causés à autrui par le conducteur de la moto ou par ses passagers dans le cas d'un accident. 

Accessible aux titulaires du permis B, le scooter trois-roues existe en deux versions : 250 cm3 ou 400 cm3. Et, oui, ces engins qui fleurissent sur le réseau routier français peuvent, selon les modèles, dépasser allègrement les 130 km/h.

Assurer un scooter à trois-roues


Alors, comment ce véhicule hybride a-t-il été appréhendé par les compagnies d’assurance ? Après un soupçon de réflexion, les assureurs généralistes, plus timorés que les spécialistes de l’assurance pour deux-roues, ont finalement décidé de ne pas stigmatiser ce mode de déplacement, pointant simplement le « manque de recul pour le moment sur la sinistralité ». Car, après tout, les conducteurs de ces véhicules sont en règle générale des pères de famille assez prudents et/ou des actifs urbains si l’on en juge par le coût d’achat de l’engin.

Les garanties dans un contrat d’assurance scooter


En complément de l’assurance au tiers qu’il est impératif de posséder pour être couvert en raison de la nature de véhicule terrestre à moteur (VTM) du scooter, quelle garantie supplémentaire faut-il souscrire pour ce type de deux-roues ? 

Il faut sans doute commencer par évoquer la garantie vol. Car, il s’agit là de l’une des calamités essentielles qui frappent les scooters. Revendus entiers ou en pièces détachées, ils sont plébiscités par les voleurs. Pour en savoir plus sur ce sujet, vous pouvez relire notre article, Assurance moto: que faire en cas de vol ?

Autres articles du site sur un thème similaire :


Article rédigé par Philippine De Maigret