Actualités / Assurance moto / GP d'Espagne : les commissaires bientôt auditionnés

GP d'Espagne : les commissaires bientôt auditionnés

Publié le 06/04/2011
|
Nouvel épisode dans le feuilleton entamé lors du Grand Prix ibérique de MotoGP ! Après les accusations - voir notre article GP d'Espagne : les commissaires dans le collimateur - voici venir le temps des auditions. Les suites de l’accrochage qui a impliqué Rossi et Stoner prennent un tour politique après l’annonce de la Fédération Internationale de Motocyclisme (FIM) qui a dit vouloir entendre les principaux intéressés.

Audition du directeur de course et du chef des commissaires

Réagissant à la polémique née à Jerez le week-end dernier, la Fédération Internationale de Motocyclisme (FIM) a décidé de mener sa petite enquête. Elle sera notamment ponctuée par l’audition des commissaires pointés du doigt pour leur inaction.

L’instance suprême du deux-roues a ainsi déclaré : « Suite à la collision entre Rossi et Stoner lors de la course MotoGP à Jerez le 3 avril, la FIM a décidé d'organiser une audition du directeur de course et du chef des commissaires afin d'avoir une idée plus claire de l'incident et d'entendre les explications des officiels. L'audition aura lieu le 28 avril à Estoril et la décision finale n'aura aucune influence sur le résultat de la course.»

L’utilité d’une telle audition ?

Comme cette enquête de la FIM n’aura aucune incidence sur le classement, l’on est en droit de s’interroger sur son utilité.

Peut-être servira-t-elle surtout à adoucir la peine de Casey Stoner qui déclarait au soir de son abandon lors du Grand Prix d’Espagne : « Quand je me suis retourné, j'ai vu qu'une seule personne poussait ma moto, tous les autres commissaires regagnaient leur poste. Que pouvais-je y faire ? Il faisait de son mieux mais que pouvait-il faire tout seul ? Il était crevé avant d'atteindre la colline. Je pense que, si j'avais pu reprendre la piste, j'aurais pu obtenir un bon résultat car la moto n'était pas abimée. Nous aurions été compétitifs mais ce genre de choses arrive. Ce sont des incidents que les pilotes qui sont face à Valentino ont appris à connaître. C'est totalement injuste mais ça m'était déjà arrivé par le passé. »


Sources : L’Equipe.fr

Autres articles du site sur un thème similaire :


Article rédigé par David Quadrado