Actualités / Assurance moto / Assurance moto : que faire après un tuning ?

Assurance moto : que faire après un tuning ?

Publié le 05/06/2012
|
Tuner sa moto ou son scooter fait partie des joies de certains conducteurs de deux-roues. Mais attention, car vous pouvez ne plus être couvert par votre assurance moto. Personnaliser son engin est possible mais dans une certaine limite. A vous de vérifier ce qu’accepte votre assureur. Explications.

Réglementation des assurances moto sur le tuning


Les assurances ont une réglementation très stricte quant à la modification technique et esthétique d’un véhicule. On distingue donc les changements mécaniques ou techniques de ceux purement décoratifs.

Avant tout changement, mieux vaut consulter la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL). Cet organisme pourra émettre une nouvelle carte grise si besoin est.

Certaines modifications sont quoiqu’il arrive interdites par la loi. Changer le diamètre ou la largeur des roues, transformer le poids du scooter ou de la moto, et augmenter le volume sonore.

Avertir son assurance moto en cas de modifications du deux-roues


Si vous décidez de faire quelques changements à votre deux-roues, vous avez l’obligation de le mentionner à votre compagnie d’assurance. Surtout si une nouvelle carte grise a été émise. Sinon, c’est comme si le deux-roues n’était pas assuré !

En cas de sinistre et de non-conformité avec le contrat que vous avez signé avec votre assureur, la compagnie peut soit augmenter votre prime d’assurance, soit réduire le montant du remboursement.

Mieux vaut être dans les règles pour votre sécurité et celle des autres !

Autres articles du site sur un thème similaire :


Article rédigé par Philippine De Maigret