Actualités / Assurance moto / Assurance moto : pensez à assurer votre trottinette à moteur

Assurance moto : pensez à assurer votre trottinette à moteur

Publié le 31/05/2011
|

Une immobilisation faute d’assurance

Se déplaçant, cheveux au vent, au guidon de sa trottinette, Eric, jeune lycéen niçois de 19 ans, ne s’attendait pas à la déconvenue qui lui est tombée dessus.

Voici le récit qu’il en a fait à Nice-Matin : « Je remontais Delfino, en sens inverse et sur le trottoir. J'étais sur le trottoir parce que, sur la chaussée, c'est dangereux. Le policier m'a dit que je n'avais pas le droit d'y circuler parce que ma trottinette a un moteur. Mais c'est un moteur de tronçonneuse, je ne dépasse pas les 10 km/h avec ça... ».

Eric a échappé à une contravention pour conduite sur le trottoir mais il a tout de même été conduit au commissariat Auvare pour défaut d’assurance. Conséquence, sa trottinette a été immobilisée pour l’inviter à souscrire une assurance spécifique. Car, son assurance responsabilité civile ne couvre pas le risque induit par la conduite d’un véhicule à moteur.

Attention à l’homologation du véhicule

Souhaitant récupérer sa trottinette à moteur, Eric s’est exécuté et acquittera désormais quelques dizaines d’euros par an.

En fait, la loi considère la trottinette motorisée comme un véhicule terrestre à moteur (VTM) qui, à ce titre, doit être assuré. À défaut, son utilisateur risque de ne pas être indemnisé en cas d’accident et, s’il venait à blesser un tiers, il devrait payer de ses propres deniers.

Au-delà de l’assurance, il faut pour conduire une telle trottinette : 
• être âgé d’au moins 14 ans
• être titulaire du Brevet de Sécurité Routière (BSR)
• porter un casque
• veiller à ce que l’engin soit homologué pour une utilisation sur la voie publique


Source : Nice-Matin

Autres articles du site sur un thème similaire :


Article rédigé par David Quadrado