Actualités / Assurance moto / Assurance moto : n'oubliez pas les fondamentaux

Assurance moto : n'oubliez pas les fondamentaux

Publié le 03/06/2011
|

Assurance moto : le minimum requis


À l’image de ce qui se fait en matière d’assurance auto, l’assurance moto renferme à titre principal une garantie responsabilité civile complétée par des garanties optionnelles ou complémentaires

A minima, la loi impose de disposer d’une garantie responsabilité civile pour être en mesure de réparer les dommages causés aux biens et aux tiers en cas d’accident de la route. À défaut de disposer d’une telle assurance, le conducteur de deux-roues encourt jusqu’à 3 années de retrait du permis de conduire ou son annulation pure et simple, une amende de 3 750 euros et une peine de travail d’intérêt général.

Les garanties optionnelles, quant à elles, couvrent le vol, l’incendie, le vandalisme, le terrorisme, les dégâts climatiques ou encore le vol des accessoires. D’ailleurs, pour que ces garanties fonctionnent, certains assureurs exigent que l’assuré utilise, par exemple, un antivol homologué ou un abri fermé.

Le tarif de l’assurance moto

De nombreux critères entrent en jeu pour justifier le coût de l’assurance moto.

Ainsi, votre assureur fera attention à l’usage que vous faites de votre cylindrée (personnel, professionnel, les deux), au nombre de conducteurs, à l’âge de votre bolide de même qu’à votre expérience de la conduite de deux-roues. C’est pourquoi un jeune motocycliste paiera plus cher qu’un motard habitué de l’asphalte. De même, un motard urbain devra s’acquitter d’une somme plus conséquente en raison du risque accru d’accidents.

Au-delà, les garanties optionnelles auront aussi une influence sur le montant de la prime d’assurance.

Moralité : veillez d'abord à bien déterminer vos besoins pour vous lancer ensuite à la recherche de l’assurance moto qui collera au mieux à votre profil de motocycliste.


Source : Navi-Mag.com

Autres articles du site sur un thème similaire :


Article rédigé par David Quadrado