Actualités / Assurance habitation / Habitation : la question des assurances locatives

Habitation : la question des assurances locatives

Publié le 22/04/2011
|

Une idée reçue

Les assurances locatives n’existent plus. Vraiment ? C’est tout à fait faux. En fait, il s’agit là d’une idée préconçue largement répandue par les agents immobiliers.

Or, lorsqu’il est question d’assurances locatives, l’on doit absolument évoquer la garantie des risques locatifs (GRL) qui concerne tant le locataire que le propriétaire.

Bénéficiant du soutien financier de l’Etat, ce dispositif est promu par de nombreuses associations de la famille, y compris l’UDAF (Union Départementale des Associations Familiales) au niveau du département.

Une création de l'association Action Logement

Portée par l’association Action Logement, la GRL a été créée pour tenter de répondre à diverses problématiques qui compliquent l’accès au logement :
• la mutation du monde du travail (temps partiel, emploi précaire,…)
• l’entrée tardive des jeunes dans la vie active
• les nouvelles exigences de mobilité
• des parcours d’emploi plus chaotiques

Ainsi, la GRL permettra d’assurer le propriétaire contre d’éventuels loyers impayés, des dégradations locatives après le départ du locataire et des frais de contentieux. Du côté du locataire, elle doit permettre de se loger sans avoir recours à la caution d’un tiers.

Seule condition : le locataire doit disposer de ressources au moins égales au double du montant du loyer, charges comprises.


Source : LaDépêche.fr

Autres articles du site sur un thème similaire :


Article rédigé par David Quadrado