Actualités / Assurance habitation / Assurance habitation : extension ou nouvelle assurance ?

Assurance habitation : extension ou nouvelle assurance ?

Publié le 24/05/2011
|
Totalement facultative, l’assurance habitation de la résidence secondaire peut toutefois s’avérer bien utile pour éviter des déconvenues potentiellement coûteuses. Reste qu’il n’est pas toujours aisé de trancher entre la simple extension de garantie et la souscription d’une nouvelle assurance. Explications.

L’extension pour une position de force

Quelque soit l’option choisie – extension ou nouvelle assurance – l’important est de cibler les risques auxquels se trouve exposée la résidence secondaire.

En général, ce type d’habitation est a priori plus à l’abri que la résidence principale en raison d’une occupation discontinue. C’est sans doute pour cette raison que la solution la plus couramment utilisée consiste à souscrire une extension à la police d’assurance principale. D’après Me Bernard Pelletier, avocat spécialisé, elle présente un avantage non négligeable : « L’avenant permet d’être dans une position de force vis-à-vis de l’assureur car la gamme de risques garantis est plus large ».

Des risques propres aux résidences secondaires

La résidence secondaire se trouve aussi exposée à des risques spécifiques. Des risques propres qui militent pour la souscription d’une nouvelle assurance ? Anthony Contino, courtier, en est convaincu. Il propose ainsi de « dissocier les contrats, car cela permet de préciser les garanties spécifiques ».

Cette option risque d’être plus coûteuse mais peut parfois s’avérer nécessaire pour couvrir des risques spécifiques tels que l’incendie, le dégât des eaux ou l’explosion.


Source : News-Assurances

Autres articles du site sur un thème similaire :


Article rédigé par David Quadrado