Actualités / Assurance auto / Vous pouvez payer l'autoroute avec votre smartphone

Vous pouvez payer l'autoroute avec votre smartphone

Publié le 11/05/2015
|

Depuis avril 2015 les utilisateurs de l’A14 peuvent expérimenter le paiement au péage grâce à leur smartphone. Une possibilité accessible à tous les possesseurs d’un smartphone assez récent pour bénéficier de la technologie NFC et qui permet de s’affranchir des cartes d’abonnement.

Le site Challenges révèle en effet que le groupe Sanef qui exploite l’A14 poursuit actuellement une expérimentation pour voir si les utilisateurs sont sensibles aux avantages du paiement sans contact rendu possible par la technologie NFC. Le NFC, pour Near Field Communication permet ainsi d’approcher son smartphone de la borne du péage pour régler sans avoir besoin de sortir sa carte bleue. Il suffit de télécharger au préalable une application qui compatabilise vos paiements et en fin de mois votre compte bancaire est débité du montant que vous devez.

L’objectif est de sensibiliser les usagers aux avantages du paiement sans contact qui accélère les transactions au passage au guichet des péages. C’est aussi une solution alternative aux cartes d’abonnements de télépéage qui s’adresse aux conducteurs qui ne veulent pas souscrire à un abonnement à l’année.

Reste la question de la sécurité du transfert des informations et des transactions puisqu’aucun code n’est demandé pour valider votre passage. S’il faut toujours s’arrêter au guichet et présenter son smartphone à quelques centimètres de la borne, aucune autre opération de confirmation ne sera demandée pour que la barrière se lève.  Le Paiement sans contact est une option sont dispose de nombreuses cartes bleues avec des plafonds de transactions pour éviter les abus en cas de perte ou de vol. Ici, l’application hébergée par votre smartphone centralise les informations et les récapitulent en fin de mois. Une garantie de transparence bienvenue.

Rappelons enfin que les transferts part NFC sont codés et qu’il est toujours possible de contester les opérations réalisées pendant le mois si jamais on devait vous voler votre smartphone. De quoi rassurer les usagers et amorcer le début d’un changement aux péages des autoroutes ? 


Article rédigé par François MOREAU