Actualités / Assurance auto / Voitures connectées : l'impact sur les assurances

Voitures connectées : l'impact sur les assurances

Publié le 14/05/2014
|
Après les téléphones connectés (exemple : iPhone), les voitures connectées devraient très bientôt envahir votre quotidien et remplir les garages. Sans surprise, il s’agit d’un véhicule équipé pour être connecté en permanence à internet, ce qui permet à l’utilisateur d’avoir accès à de multiples services (géolocalisation, divertissements comme la musique avec Deezer, etc…) et de profiter d’une sécurité accrue (avec le flux d’informations transmis en temps réel au conducteur). Pour les constructeurs, les voitures connectées représentent une sérieuse aubaine puisque, selon les données de l’Iodate (rapportées par French Web et Assurland), les revenus générés par le marché pèseront 8 milliards d’euros en 2018. 
 

Et les assurances alors ?

D'après Wipro, un cabinet de conseil informatique, les voitures connectées profiteront aux assureurs. Effectivement, grâce à la télématique (des datas basées sur le comportement réel du conducteur), ils auront plus facilement accès aux informations liées à un sinistre. Cela devrait donc avoir un impact positif sur le nombre de fraudes : les assurés ne pourront plus mentir et faire de fausses déclarations pour obtenir un remboursement plus important que prévu. En outre, le fait de bien connaître le profil conducteur et le comportement de l'usager permettra d’assurer la solution la plus adaptée, surtout en termes de tarifs. 
 
Dans tous les cas, selon Idate, 420 millions de conducteurs possèderont un véhicule connecté en 2018 (+ 57 % par rapport à 2013). C’est dire si le marché n’en est qu’à ses balbutiements.