Actualités / Assurance auto / Véhicules électriques : moins de risques pour les assureurs

Véhicules électriques : moins de risques pour les assureurs

Publié le 11/03/2014
|

Depuis quelques années, compte tenu des urgences et exigences écologiques, les constructeurs automobiles se démènent pour proposer des véhicules électriques aux consommateurs.  Si l’engouement met un peu temps à se mettre en place, notamment via des initiatives telle qu’Autolib’ à Paris, force est de reconnaître qu’une voiture électrique représente une aubaine pour les assureurs. Pour preuve, les formules et prestations sont adaptées.

Moins de vitesse, moins d’accident

Une voiture électrique est destinée à une conduite en ville ou sur des petits parcours. Avec une autonomie pouvant aller jusqu’à 150 km, elle ne peut dépasser une vitesse de 80 km/h. De fait, les assureurs prennent moins de risques puisque, sur le papier, moins d’accidents peuvent arriver. Ils adaptent donc leur offre en conséquence.

Une prime moins importante

Une voiture électrique peut bénéficier des mêmes garanties qu’une voiture classique, à ceci près que les primes sont moins importantes. Au minimum, elle doit être assurée au tiers (la responsabilité civile), au même titre que les autres véhicules à moteur. Toutefois, une assurance tous risques peut être contractée.  Vous pouvez d’ailleurs étudier les devis proposés par les assureurs pour votre véhicule ou votre maison sur automotocompare.fr.