Actualités / Assurance auto / Land Rover : conduire depuis son Smartphone

Land Rover : conduire depuis son Smartphone

Publié le 22/06/2015
|

Téléphoner en conduisant est désormais interdit, y compris avec son kit mains libres. Mais, à l’inverse, il sera bientôt possible de conduire avec son Smartphone, y compris en étant à l’extérieur de son véhicule. Range Rover et BMW viennent de dévoiler des systèmes de conduite à distance pour aider le conducteur dans les situations délicates.

L’Europe s’apprête à accueillir les Automobiles Autonomes mais cette révolution ne se fera pas du jour au lendemain et, surtout, ne signifie pas une disparition complète de la conduite. Si les projections les plus idéalistes voient le concept de la Google Car s’imposer, entre temps les constructeurs entendent bien assister le conducteur dans les situations les plus délicates. Range Rover vient ainsi de dévoiler un système de pilotage à distance de voiture via une application sur votre Smartphone. L’idée est de permettre au conducteur de pouvoir piloter de l’extérieur son 4x4 pour, par exemple, lui permettre de mieux appréhender la difficulté d’un obstacle. Cette option serait, selon le constructeur, installée de manière systématique sur les véhicules Range Rover dès 2020.

Pas question de se mettre sur la banquette arrière et de piloter sa voiture le Smartphone à la main façon James Bond, ici il s’agit vraiment de permettre au conducteur de bénéficier d’une aide lors de situations spécifiques comme le franchissement d’un relief abrupt ou encore le parking de votre imposante berline. C’est dans cette optique que de son côté BMW propose une technologie très proche qui permet de diriger la nouvelle Série 7 depuis un boitier de commandes. Là encore l’objectif n’est pas de vous mettre aux commandes de la voiture radiocommandée la plus chère du monde mais bien de vous soulager dans des situations souvent stressantes comme le stationnement. Les constructeurs communiquent sur ces options avec une idée précise : expliquer que la conduite autonome soulage le conducteur et ne rime pas avec la disparition du plaisir de conduire.

Les assistances à la conduite sont donc de plus en plus nombreuses et le terme d’Automobile Autonome peut aussi se décliner en plusieurs paliers depuis la voiture partiellement autonome jusqu’à la voiture entièrement autonome qui peut vous conduire sans aucune intervention du conducteur. Les aides à la conduite comme le Stop and Go toujours développé par BMW permettent par exemple de détecter la vitesse des voitures environnantes pour éviter les risques de collision. Des collisions qui peuvent aussi et malheureusement impliquer des piétons. Pour ces cas, d’autres systèmes de détection sont en approche et devraient, on l’espère, faire chuter de manière drastique les accidents routiers en milieu urbain. Toutes ces solutions devraient d’ailleurs à terme avoir un impact sur les assurances automobiles et si le futur est encore en route, n’hésitez pas à vous rendre dès aujourd’hui sur notre comparateur d’assurances en ligne.


Article rédigé par François MOREAU