Actualités / Assurance auto / Covoiturage : retour sur un phénomène de plus en plus plébiscité par les Français

Covoiturage : retour sur un phénomène de plus en plus plébiscité par les Français

Publié le 04/09/2014
|

Le covoiturage est un moyen de locomotion qui se substitue aux transports traditionnels (voiture, train). Il se différencie du taxi ou des VTC (Voitures de Tourisme avec Chauffeur) en l’absence de but lucratif. Par souci économique, sinon écologique, le covoiturage prend de plus en plus d’ampleur en France. Ainsi, 21 % des Français font appel à cette pratique, ou l’ont utilisé au moins une fois. Et le phénomène n’est pas près de s’arrêter, surtout depuis l’explosion d’internet et des réseaux sociaux, qui favorisent les rencontres et les échanges.

Parce que le covoiturage est une utilisation conjointe et organisée d’un même véhicule, il possède des aspects sociaux et communautaires très importants. Non seulement, il permet de réaliser des économies en augmentant le taux de remplissage d’une voiture (le coût de l’essence et éventuellement du péage est divisé par le nombre d’occupants), mais il favorise également les liens sociaux, surtout sur des parcours longs. En outre, il ne faut pas négliger les vertus écologiques du covoiturage (diminution de la pollution) ou encore la baisse de trafic sur les routes qu’il engendre.

En France, la start-up BlaBlaCar est leader sur le marché du covoiturage (95 % des annonces).  Dans sa dernière infographie, elle précise que le covoiturage n’est pas uniquement l’apanage des jeunes n’ayant pas les moyens de prendre le train ou de se payer une voiture. Pour preuve, la tranche des 30-39 ans représente 26 % des membres BlaBlaCar (53 % pour les 18-29 ans). En parallèle, il faut savoir que 46 % des covoitureurs sont des femmes. Sur ces points, le fondateur Frédéric Mazzella précise, « La diversité de la communauté est impressionnantes. Jeux actifs, couples en relation à distance, parents, retraités… Tout le monde covoiture. » Avec 9 millions d’inscrits en Europe (contre 5 millions en décembre 2013) et une levée de fonds record de 73 millions d’euros en juillet 2014, BlaBlaCar est le témoin privilégié de l’essor du covoiturage, qui axe autant sa communication sur les économies à réaliser que sur la confiance entre usagers.  Pour conclure, Guillaume Pépy, PDG de la SNCF, n’hésite pas à parler d’un concurrent sérieux, « Savez-vous que BlaBlaCar, le leader européen du covoiturage, fait chaque mois 600 000 voyageurs ? C’est déjà plus de 5 % du nombre de trajets vendus par SNCF Voyages ! »

Infographie covoiturage