Actualités / Assurance auto / Automobiles autonomes : Moins de voitures sur les routes ?

Automobiles autonomes : Moins de voitures sur les routes ?

Publié le 26/05/2015
|

Alors que Google a annoncé le 15 mai dernier que son modèle de Google Car était d’ores et déjà opérationnel et prêt à une mise en circulation, les obstacles et les interrogations demeurent nombreux. Le chemin qui nous mène vers les automobiles sans conducteurs est loin d’être une ligne droite.

Une analyse du cabinet Barclays Plc prévoit une chute des ventes d’automobiles dans les 25 prochaines années. Pendant ce délai, progressivement, l’automobile autonome va remplacer les voitures traditionnelles. Le terme chute est utilisé sans emphase car le cabinet parle tout simplement d’une baisse de -40 %. Cette baisse s’expliquerait avant tout, selon cette analyse, par le changement d’habitude des familles.

Alors que la majorité des familles et des couples est obligé de posséder deux véhicules pour des raisons pratiques, l’automobile autonome pourrait résoudre de nombreux cas pratiques. La voiture sans chauffeur pourrait ainsi faire le trajet jusqu’à un lieu de travail pour revenir vers le domicile familial et être disponible en journée, avant de repartir chercher la première personne. Cette situation semble aujourd’hui presque farfelue mais c’est bien là l’un des enjeux de l’automobile autonome : permettre d’utiliser son véhicule sans forcément être présent à l’intérieur.

Les conséquences seraient nombreuses et si, d’un côté, moins de voitures pourraient être nécessaires à l’achat, de l’autre les voitures en circulation seraient amenées à rouler beaucoup plus souvent. L’usage et l’usure impliqueraient donc des cycles de renouvellement plus courts. Ce qui amènerait donc plus de ventes, ou alors annonceraient le triomphe des solutions de leasing déjà existantes. À moins que, dans un futur encore plus avancé, la voiture cesse définitivement d’être un objet particulier tout en demeurant un moyen de transport à la carte.

Là encore les possibilités sont innombrables et on peut imaginer que les services de locations de voitures autonomes se développent, ce qui ralentirait les ventes, tout comme on peut prévoir que les services comme autolib’ explosent avec des courses toujours plus pratiques, entre un point de rendez-vous qui ne correspond pas à une borne et des retours en bornes de location automatiques qui ne nécessitent plus votre présence. Le trafic routier de demain sera sans doute un ballet où se croisent les véhicules avec passagers et les autres qui vont en chercher un ou plusieurs. Sans conducteur.

L’arrivée des automobiles autonomes est à ce jour encore entourée de beaucoup d’interrogations mais la question de la sécurité reste centrale. Avec ou sans chauffeurs, les assurances seront toujours indissociables de la voiture, alors n’attendez pas demain pour comparer aujourd’hui les meilleures offres sur notre comparateur.


Article rédigé par François MOREAU