Actualités / Assurance auto / Assurance auto : que faire en cas de dégradations sur sa voiture ?

Assurance auto : que faire en cas de dégradations sur sa voiture ?

Publié le 18/04/2012
|
Victime de dégradations sur son véhicule ? La facture peut s'avérer salée. Surtout si la franchise de l'assurance auto est plus élevée que les dégâts occasionnés. Le propriétaire est alors obligé de financer les réparations de sa poche. Même cas de figure quand celui-ci estime qu'il est préférable de ne pas déclarer à son assureur les dégradations ou dégâts subis. Ce dernier a tôt fait de supprimer les bonus, voire d'infliger un malus à la prime d'assurance du propriétaire du véhicule.

Avoir recours à une pièce d’occasion...


La solution ? Il est possible de demander à son carrossier, son agent ou son concessionnaire auto d'utiliser une pièce d'occasion. Ce n'est pas évident et tous n'accepteront pas.

La pièce d'occasion utilisée est souvent difficile à différencier d'une pièce neuve. « Mais attention, préviennent ceux qui acceptent, ce que l'on appelait autrefois les pièces d'occasion et que l'on dénomme aujourd'hui pièces de réemploi, ne peuvent pas être utilisées pour tout ce qui concerne le moteur et la mécanique pure. Pour une question de sécurité. » 

...appelée pièces de réemploi, et appréciées des assurances auto !


Bon à savoir d'autant plus que certains assureurs exigent parfois l'utilisation de ces pièces dites de réemploi afin d'éviter la mise en épave du véhicule accidenté. Il ne s'agit plus dans ce cas de petits dommages. Des contrats sont parfois passés par l'assureur avec des casses-auto.

Par voie de conséquence il peut être difficile de trouver une pièce de rechange. Il ne faut pas hésiter à solliciter plusieurs interlocuteurs et parfois même, dans la mesure du possible, patienter.

Ne pas oublier que favoriser le recyclage constitue désormais un geste éco responsable !


Autres articles du site sur un thème similaire :


Article rédigé par Philippine De Maigret