Actualités / Assurance auto / Après un tunning, peut-on assurer sa voiture ?

Après un tunning, peut-on assurer sa voiture ?

Publié le 06/03/2012
|
Certains automobilistes se laissent séduire par le tunning… Il faut cependant vérifier préalablement si la personnalisation du véhicule rentre en adéquation avec la loi et les conditions d’assurance auto.
 
En matière de modifications techniques et esthétiques, la loi, et ainsi les assurances auto, émettent une règlementation très stricte.
 

Visa de la DRIRE

 
Toute voiture ayant subi quelques transformations doit obligatoirement obtenir un visa de la DRIRE (Direction Régionale de l’Industrie de la Recherche et de l’environnement), qui doit vérifier si la conformité de la voiture n’a pas été altérée.
 
Ce visa donnera lieu à la confection d’une nouvelle carte grise présentant les nouvelles caractéristiques de la voiture tunnée.
 
Sans sésame de la DRIRE, l’assureur peut réduire les garanties auto ou, dans le pire des cas, rendre le contrat nul.
 

Déclaration obligatoire à l’assureur

 
En revanche, la sentence de l’assureur sera plus grave si l’assuré ne lui communique pas les changements opérés sur sa voiture.
 
Le Code des Assurances dicte que l’assureur doit être tenu informé de « toutes les circonstances nouvelles, tous les changements qui modifient les renseignements fournis à la souscription et qui sont de nature à aggraver le risque ou à en créer un nouveau ».
 
Une voiture tunnée pourra exposer à une hausse des cotisations. Notamment si le moteur du véhicule est optimisé au niveau de sa puissance, ou si des ajouts d’ordre esthétiques rendent sa tôle fragile.
 
Il sera cependant plus prudent de payer quelques euros supplémentaires plutôt que de voir un accident remboursé peu ou partiellement, que le contrat soit résilié ou que l’assurance se retourne contre l’automobiliste en cas de dénouement grave.
Autres articles du site sur un thème similaire :


Article rédigé par Philippine De Maigret