Actualités / Assurance santé / Médicaments : la valse des vignettes bleue, orange et blanche

Médicaments : la valse des vignettes bleue, orange et blanche

Publié le 12/05/2011
|
Des économies pour l’Assurance maladie
 
Depuis le 2 mai dernier, les médicaments à vignette bleue sont moins bien remboursés. Ainsi, depuis cette date, ce sont plus d’un millier de médicaments qui sont remboursés à 30 % contre 35 % auparavant. Un remboursement moins favorable justifié par l’intérêt thérapeutique modéré des médicaments concernés.
Au-delà, cette décision rentre dans le cadre de l’Objectif National des Dépenses d'Assurance Maladie (ONDAM) qui, en 2011, devra permettre de réaliser des économies de l’ordre de 2,4 milliards d’euros.
 
Le code couleur du médicament
À présent, l’on trouve quatre variétés de vignettes pour trois taux différents de remboursement de l’Assurance maladie complétés par un remboursement en complément de la mutuelle variable selon le service médical rendu (SMR) :
• les vignettes orange (SMR faible ou insuffisant) : remboursement à hauteur de 15 %, le complément étant non remboursé par la complémentaire santé
• les vignettes bleues (SMR modéré) : remboursement à hauteur de 30 %, le complément étant remboursé par la mutuelle jusqu’à 100 %
• les vignettes blanches (SMR majeur ou important) : remboursement à hauteur de 65 %, le complément étant remboursé par la mutuelle jusqu’à 100 %
• les vignettes blanches barrées (SMR majeur ou important) pour les médicaments irremplaçables et très coûteux servant au traitement de maladies graves ou de longue durée : remboursement à hauteur de 100 %
 
Pour vous soigner sans vous ruiner, comparez les différentes offres du marché en matière d’assurance santé !
 
Source : santé log
 
Autres articles du site sur un thème similaire :
 
 
Article rédigé par David Quadrado